Chargement
 

  02 52 67 01 00

du lundi au vendredi 9h à 12h30 - 14h - 17h

Parlez-vous vendéen ?

Parler-vendeen

Vous ne comprenez pas certaines expressions vendéennes ? Mettez-vous benaise car on vous traduit tout ou presque avec notre petit dictionnaire vendéen-français.

Le parler bien de chez nous (ou « parlanjhe ») se limite le plus souvent à des expressions de la vie quotidienne comme la « since » ou le « ramasse-bourrier ».  Nombre de termes sont aussi dérivés du français courant et prononcés avec l’accent patois comme « Qu’est-ce qu’ô lé’tcheu ? ».

Voici une liste non exhaustive du vocabulaire ventrachoux :

 
 
  • Bédame = évidemment
  • Se faire grâlaïe (ou graler) = bronzer
  • Ô buffe = il souffle, il vente
  • Ça me fait zire = faire du tort, mettre mal à l’aise
  • Se pagnoler = se coucher dans son lit
  • Manger un fion = manger un flan maraîchin
  • A tché faites = à bientôt
  • Ô mouille = il pleut
  • Qu’est-ce qu’ô lé’tcheu ? = mais qu’est-ce que c’est ?
  • Un crayon à papier = un crayon de bois
  • On est rendu = on est arrivé
  • Une poche = un sac plastique
  • La since = la serpillière
  • Sincer = passer la serpillère
  • Ramasse-bourrier = pelle à poussière
  • Mettre à la jaille = jeter, mettre à la poubelle
  • Les groles = les corbeaux
  • Les lumas = les escargots
 
  • Être benaise = être bien, à son aise
  • Barrer la porte = fermer la porte à clé
  • C’tantôt = cet après-midi
  • Les drôles = les enfants garçons
  • Les drôlesses = les enfants filles
  • Ô lé bon d’même = ça ira comme ça
  • Ô lé ben vrai = c’est bien vrai
  • To ko lé qu’t’as trouvé ? = Qu'est-ce que tu as trouvé ?
  • Ô m’ri dans l’ventre = ça me fait envie
  • Racasser = faire du bruit
  • Garrocher = lancer quelque chose
  • Être Zirou = être dégoûté par une saleté ou un manque d’hygiène, notamment lié à la nourriture
  • Bouliter = regarder discrètement
  • Des drigailles = Des affaires, du bazar, un attirail
  • Une beurlère = une bretelle, une sangle ou une bride
  • Tampouner = trinquer
 
 

3 questions à Chapuze

Humoriste patoisant vendéen, nom de scène de Serge Maret

Chapuze

Qui est Chapuze ?

"C’est en m’inspirant de l’expression bien vendéenne Qu’est-ô qu’te chapuze ? (Qu’est-ce que tu bricoles ?) que j’ai choisi mon nom de scène."

Chapuze est un personnage rural, attaché à son village qui raconte des sketches et histoires drôles en s’inspirant des grands maux de la société.

"Pendant près de deux heures, mes spectacles font oublier les tracas du quotidien et guérissent du pessimisme ambiant." Selon les spectacles, Chapuze nous accueille dans sa cave vendéenne, en mairie en tant que premier édile de la commune, comme patron du dernier commerce de son village...Il sera bientôt instituteur rural en fin de carrière dans un nouveau spectacle intitulé "Cé pas d'ma fôte".

Le personnage de Chapuze parle en patois, ce n’est pas trop dur de se faire comprendre ?

"J’ai commencé par raconter des histoires en patois vendéen dans mon auberge du Marais Poitevin. Puis ma carrière évoluant sur les départements du Grand Ouest, j’ai édulcoré pour me faire comprendre, en adoptant un patois plus accessible. Les plus jeunes sont moins réceptifs et les périmètres de chaque patois sont très restreints. Il est donc difficile de se faire comprendre partout et par les jeunes générations."

Quelles sont vos expressions vendéennes favorites ?

Qu'est-ô qu' te chapuze (forcément ^^)

Ô l'est bérèd meu d' même = c'est beaucoup mieux comme ça.

J'en ai fait une parodie de Keen V :

 

A tché faites !

Sur Place Vendée bédame !

 

Vous aimez les produits vendéens ?